INOTRUF présentera ses produits à la foire de Sant Miquel – Eurofruit

INOTRUF est une entreprise dédiée à la production de plantes mycorhizées à truffe noire (T. melanosporum) et à truffe d’été (Tuber aestivum, T. uncinatum). Nous disposons des installations les plus modernes pour la production de plantes mycorhizées de haute qualité.

Nous disposons de 1400 m2 de serres dédiées à la pré-germination et à la germination des graines ainsi qu’à la croissance de la plante inoculée. Notre volonté d’innover et de continuer à nous positionner comme une référence nationale et internationale nous a conduit à nous équiper des technologies les plus modernes. Dans notre laboratoire, nous effectuons des contrôles de qualité internes des plantes, conformément aux exigences du marché.

Notre principale préoccupation est d’obtenir un haut niveau de qualité des produits qui sortent de notre pépinière. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos besoins, vos souhaits et vos demandes spéciales. Nous ferons tout notre possible pour répondre à vos exigences.

Nous vous proposons une large gamme de produits, soutenue par une équipe qui se caractérise par son professionnalisme, son traitement cordial et son esprit de service.

Vous pouvez nous trouver à l’adresse suivante :
Web: www.inotruf.com
Facebook: @InotrufPlantasTruferas
Instagram: @inotruf


Informations fournies par l’entreprise exposante.

La Foire de Sant Miquel et Eurofruit atteignent un taux d’occupation de 88 %.

Les deux salons auront lieu du 30 septembre au 3 octobre et se dérouleront en personne.

La foire agricole de Sant Miquel et le salon Eurofruit ont déjà atteint 88 % d’occupation de l’espace brut d’exposition total (64 000 m2), à deux mois de leur ouverture. La 67e édition de la Foire agricole de Sant Miquel (Salon national de la machinerie agricole) et la 36e édition d’Eurofruit (Salon professionnel des fournisseurs de l’industrie fruitière) se tiendront du 30 septembre au 3 octobre dans les installations de la Fira de Lleida.

Le directeur général de la Fira de Lleida, Oriol Oró, estime que le taux de contraction est correct, compte tenu des circonstances actuelles, et il est confiant de pouvoir organiser “une bonne foire en personne, à condition, bien sûr, que les conditions et les directives sanitaires en vigueur à ces dates le permettent”. Oró rappelle que Sant Miquel et Eurofruit constituent une importante plateforme de soutien au monde agricole, surtout en ces temps de pandémie, et que la Fira de Lleida ” fait un grand effort pour garantir la tenue d’une foire attractive, complète et sûre “.

Il convient de rappeler que l’événement disposera d’une solution d’intelligence artificielle pionnière mise en œuvre par la Fira de Lleida pour assurer la sécurité sanitaire des exposants et des visiteurs. Il s’agit d’un système de caméras vidéo qui surveillera les personnes entrant et sortant du champ de foire et les avertira automatiquement et en temps réel lorsque les protocoles de capacité, de distance sociale, d’utilisation de masques, etc. ne sont pas respectés, afin que le personnel de sécurité puisse agir pour rectifier la situation.

Sant Miquel et Eurofruit présenteront une vaste exposition axée sur les machines agricoles, l’agriculture de précision, les équipements et services pour l’agriculture et l’élevage, les produits agroalimentaires locaux, l’automobile, les services financiers et les assurances.

La Foire agricole de Sant Miquel et Eurofruit accueilleront un grand nombre d’exposants d’Espagne et d’autres pays européens, selon les prévisions de la Fira de Lleida, avec un programme d’activités parallèles qui comprendra des séminaires techniques, des conférences, des présentations, des démonstrations de drones dans le domaine de l’agriculture de précision et des réunions professionnelles, entre autres.

Les deux salons seront également le théâtre de la 50e édition du Prix du livre agricole, doté de 3 000 euros, et de la 6e édition du Prix de l’article technique agricole, doté de 1 000 euros.

Les machines pour fruits secs, présentes à la Foire de Sant Miquel – Eurofruit

Le secteur des fruits à coque sera présent à la foire de Sant Miquel et au salon Eurofruit avec plusieurs entreprises exposantes, qui présenteront des machines pour la récolte, la transformation et le post-traitement de ces produits. Les fruits secs ont pris de l’importance lors des dernières éditions du salon de Lleida grâce à la participation d’entreprises de commercialisation d’équipements et de fruits secs, ainsi qu’à l’organisation de conférences et de présentations consacrées à ces produits.

L’édition de cette année verra également la présence d’entreprises telles que Renatus Agro, une société prestigieuse spécialisée dans tous les types d’équipements (récolte, transformation et post-traitement) pour les amandes, les noisettes, les pistaches et autres fruits à coque. L’entreprise de La Mancha est spécialisée dans les machines pour pistaches (avec des équipements pour séparer les brindilles, peler, nettoyer, éliminer les vides, calibrer et sécher les pistaches).

Les fruits à coque, une alternative pour l’avenir
Ces dernières années, la forte augmentation de la demande internationale a fait que les agriculteurs catalans, surtout à Lleida, ont augmenté leur production de noix. Certains facteurs qui ont conduit à parier sur ces cultures est la vaste connaissance que les agriculteurs ont, ainsi que la disponibilité de milliers d’hectares qui entrent dans l’irrigation dans le secteur du canal Segarra-Garrigues, qui offrent de grandes possibilités pour mettre en œuvre des cultures avec des rendements économiques plus élevés que ceux des fruits doux.

D’autre part, les variétés traditionnelles d’amandes —la largueta et la marcona— sont en train d’être remplacées par d’autres variétés similaires qui présentent des avantages comme le fait d’avoir une floraison tardive, ce qui leur permet d’échapper aux gelées, ou d’être auto fertiles, ce qui évite les interventions de fertilisation, qui peuvent être compliquées par le temps ou le manque d’engrais. En fait, les noix en général souffrent moins du mauvais temps.

Il convient de rappeler que la culture des amandiers, des noyers et des noisetiers est profondément ancrée en Catalogne (les deux premiers dans la province de Lleida et le dernier dans la province de Tarragone) et que l’Espagne est le troisième producteur mondial d’amandes et le cinquième producteur de noisettes.

Prévisions pour la saison 2020-2021
Selon le ministère de l’Agriculture, la prévision de récolte d’amandes pour la campagne 2020-2021 est de 353 705 tonnes en coque, soit 4 % de plus que la campagne précédente, tandis que la prévision pour la noisette est de 12 324 tonnes, soit 1,6 % de plus que la saison dernière. Elle a également mis en évidence l’importance de l’agriculture biologique, où les fruits à coque représentent 30 % de la superficie totale des cultures permanentes biologiques.

Il convient de rappeler qu’en raison des difficultés rencontrées par ce secteur suite à la crise sanitaire du Covid-19 (qui a réduit le commerce international, et a entraîné une baisse de la consommation dans les établissements de restauration), le secteur dispose de diverses mesures d’aide promues par le gouvernement central, telles que le financement des entreprises touchées par la crise.

Le ministère a également encouragé les organisations de producteurs (OP) de fruits et légumes à maximiser l’utilisation des fonds communautaires. Bien que le niveau d’intégration des OP au niveau sectoriel ait augmenté ces dernières années pour atteindre 50%, il existe encore des différences selon les produits. Ainsi, alors que 68% de la production d’amandes est intégrée dans les OP, dans d’autres cultures en expansion (pistache et noix) la commercialisation à travers ces figures n’atteint pas 2% de la production.

Le ministère a également présenté une analyse de la superficie plantée, qui indique que l’amande représente 21% de la superficie totale déclarée de ce type de culture, tandis que la pistache en représente 67% et la noix 36%, dans une expansion favorisée par la demande européenne croissante.

Le ministère a également souligné l’importance de l’agriculture biologique, où les fruits à coque représentent 30% de la superficie totale des cultures permanentes biologiques, avec une croissance annuelle de 9% et une mise en œuvre actuelle de 26%. La production biologique représente une grande opportunité pour ce secteur, en raison de la moindre concurrence avec les autres pays producteurs.

La foire de Sant Miquel et Eurofruit s’engagent en faveur de l’agriculture de précision

Le secteur assume un rôle de premier plan dans l’espace d’exposition et dans les activités techniques qui se tiendront parallèlement à la foire.

Cette année encore, la foire agricole de Sant Miquel et le salon Eurofruit seront axés sur l’agriculture de précision, une stratégie de gestion qui consiste à collecter, traiter et analyser des données temporelles, spatiales et individuelles et à les combiner avec d’autres informations pour soutenir les décisions de gestion en fonction de la variabilité estimée, améliorant ainsi l’efficacité de l’utilisation des ressources, la productivité, la qualité, la rentabilité et la durabilité de la production agricole. La 67e édition de la Foire agricole de Sant Miquel et la 36e édition du salon Eurofruit auront lieu du 30 septembre au 3 octobre au parc des expositions Fira de Lleida.

Le double événement agricole de Lleida accueillera de nombreuses entreprises et innovations liées à l’agriculture de précision dans des domaines tels que les drones, la réfrigération industrielle, les systèmes d’irrigation, les solutions informatiques pour la gestion des exploitations agricoles et d’élevage, la gestion des coûts et des ressources et l’utilisation de systèmes de guidage GPS avancés pour les véhicules agricoles, entre autres.

L’agriculture de précision permet de collecter en temps réel des données géospatiales spécifiques sur les besoins des sols, des plantes et des animaux et de prescrire et appliquer des traitements spécifiquement localisés pour augmenter la production et protéger l’environnement. En agriculture, ces contrôles de chaque parcelle de terre permettent une gestion minutieuse de la culture, de la fertilisation, de la plantation, du semis, de la fauche et de la récolte.

Les applications GPS dans l’agriculture de précision sont également utilisées pour la planification des cultures, la cartographie topographique, l’échantillonnage des sols, le guidage des tracteurs, le repérage des cultures, les applications à taux variable et la cartographie des rendements. En outre, le GPS permet aux agriculteurs de travailler dans des conditions de faible visibilité dans les champs, par exemple en cas de pluie, de poussière, de brouillard ou de pénombre.

Les principaux avantages de l’agriculture de précision sont l’augmentation de la rentabilité, le contrôle total de toutes les tâches liées aux cultures, l’amélioration de la qualité de vie des personnes travaillant dans le secteur agricole et une automatisation accrue. Les nouvelles technologies permettent l’automatisation de nombreux aspects de la production agricole, ce qui se traduit par d’importantes économies de temps et de coûts, sans compter qu’elles sont bénéfiques pour la durabilité et l’environnement.

Les nouvelles tendances de l’irrigation agricole, à la foire de Sant Miquel – Eurofruit

L’événement présentera, entre autres, des systèmes d’injection contrôlée d’engrais, des sondes pour mesurer l’humidité souterraine, des systèmes d’irrigation souterraine et de pompage solaire.

Les nouvelles tendances en matière d’irrigation agricole joueront un rôle de premier plan lors de la foire agricole de Sant Miquel et du salon Eurofruit, un événement commercial qui aura lieu du 30 septembre au 3 octobre au parc des expositions Fira de Lleida. Le secteur de l’irrigation —un domaine de l’agriculture qui a bénéficié ces dernières années de deux avancées génériques majeures, la technification et la mise en œuvre de l’efficacité énergétique— sera représenté par un large éventail de services et d’innovations présentés par plusieurs sociétés exposantes.

Entre autres propositions, l’événement accueillera des systèmes d’injection contrôlée d’azote du lisier à l’irrigation, des sondes de mesure de l’humidité souterraine, l’irrigation souterraine au goutte-à-goutte et le pompage solaire.

Les tendances actuelles dans le secteur de l’irrigation incluent la mise en œuvre de nouvelles solutions. Ainsi, la télérelève pour le contrôle des fuites (la lecture, en temps réel, des compteurs des abonnés et avec l’application d’algorithmes avancés) permet de contrôler les fuites ou d’avoir une prévision de la demande. Ce facteur est essentiel pour obtenir une plus grande efficacité, tant hydraulique qu’opérationnelle.

Il est également important de mettre en œuvre une irrigation intelligente (gestion de l’irrigation en fonction des besoins réels des cultures et de l’état d’humidité du sol). Grâce à la télédétection et aux capteurs installés dans les champs, il est possible de réaliser le calcul du bilan hydrique, d’appliquer des solutions technologiques pour savoir quand et combien irriguer afin d’optimiser la consommation des ressources en eau et ainsi favoriser la durabilité environnementale.

La télédétection constitue une avancée importante car elle nous fournit des informations sur l’état des cultures sans qu’il soit nécessaire de déployer des moyens. Une étape supplémentaire dans cette tendance est l’ajustement automatique de la programmation de l’irrigation par l’application d’algorithmes, en tenant compte des besoins en eau de la culture, de l’état du sol et des prévisions météorologiques. L’amélioration de la durabilité environnementale est l’un des principaux avantages, car l’optimisation de la consommation d’eau réduit également la consommation d’énergie utilisée pour son pompage.

Enfin, l’intégration des données de télérelevé avec les données d’irrigation intelligente est essentielle, car il est important pour une meilleure prise de décision de pouvoir voir toutes les informations pertinentes du système en temps réel sur une seule plateforme.

La Fira de Lleida reçoit la plus haute reconnaissance internationale pour deux de ses salons

Certification délivrée par le ministère espagnol de l’industrie, du commerce et du tourisme.

La Fira de Lleida est la sixième plus grande institution de foires en Espagne en termes de nombre de foires internationales, après Madrid, Barcelone, Valence, Saragosse et Barakaldo.

Le ministère espagnol de l’industrie, du commerce et du tourisme a décerné le label Internationality pour 2021 aux salons Eurofruit (Salon professionnel des fournisseurs de l’industrie fruitière) et Municipalia (Salon international des équipements et services municipaux), une double certification qui renforce la stratégie et la projection internationale de la Fira de Lleida.

Cette reconnaissance positionne la Fira de Lleida comme la 6ème plus grande organisation de foires en Espagne en termes de nombre d’événements internationaux, derrière Madrid, Barcelone, Valence, Saragosse et Barakaldo, et comme la seule foire en Catalogne avec ce sceau d’approbation, à part Barcelone. La projection internationale de la Fira de Lleida se traduit également par une présence étrangère notable dans des événements tels que Lleida Expo Tren ou Innocamping.

Le sceau de l’Internationalité reconnaît les efforts de la Fira de Lleida en tant qu’agent dynamique et générateur de nouvelles opportunités commerciales en élargissant les marchés et en attirant à la fois des visiteurs et des exposants étrangers, et permet aux salons sélectionnés d’entrer dans le Calendrier Officiel des Foires Internationales, qui est publié chaque année par le Bulletin Officiel de l’État (BOE).

Selon Oriol Oró, directeur général de la Fira de Lleida, “les foires internationales sont un instrument clé pour la promotion commerciale et le positionnement de la ville et du territoire et apportent une plus grande valeur aux entreprises exposantes, car elles constituent une incitation à participer”. Oró ajoute que “nous sommes heureux de voir reconnu l’effort que la Fira de Lleida fait en faveur de l’internationalisation des entreprises, et de pouvoir nous positionner comme l’une des foires les plus importantes de l’État”.

Il convient de rappeler que cette année, la foire de Sant Miquel et Eurofruit auront lieu du 30 septembre au 3 octobre, tandis que Municipalia se tiendra du 19 au 21 octobre.

La dernière édition de la foire de Sant Miquel et d’Eurofruit a accueilli une mission inverse de distributeurs et d’importateurs du secteur agricole de 9 pays (Inde, Panama, Kazakhstan, Kenya, Maroc, Serbie, Afrique du Sud, Ouzbékistan et Chili), ainsi qu’une délégation de Biélorussie. En ce qui concerne les exposants, des sociétés et des entités du Belarus, d’Égypte, de France, de Hollande, d’Italie et du Portugal y ont participé.

D’autre part, la dernière édition de Municipalia a enregistré des exposants d’Allemagne, de Belgique, du Canada, du Danemark, de France, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et du Royaume-Uni, ainsi que plusieurs missions commerciales. Ainsi, l’Association multisectorielle des entreprises (AMEC Urbis) a promu une action internationale avec des représentants de France, d’Égypte, du Maroc, de Roumanie et de Tunisie, tandis que l’Union ibéro-américaine des municipalités (UIM) et la Fira de Lleida ont organisé une mission technique internationale composée de représentants de 8 pays d’Amérique latine (Bolivie, Colombie, Équateur, Guatemala, Mexique, Pérou, République dominicaine et Chili).

La foire de Sant Miquel et Eurofruit restent en format numérique

Malgré la volonté des organisateurs, l’évolution de la pandémie et l’incertitude qui en résulte pour les entreprises font qu’il est déconseillé de conserver l’approche classique du salon de Lleida

La Foire agricole de Sant Miquel et Eurofruit se dérouleront cette année sous leur forme la plus inhabituelle, sans exposants physiques et “reconvertis” en un événement numérique qui offrira un catalogue en ligne des exposants, promu par les réseaux, et diverses activités techniques par le biais d’Internet, telles que des conférences et des exposés (exceptionnellement, certains événements se dérouleront en personne). La Commission Déléguée de la Fondation Fira de Lleida, “malgré l’énorme effort technique, économique et humain” réalisé par l’institution de la foire pour la réalisation du salon, a pris cette décision après avoir évalué en profondeur la situation actuelle et après avoir sondé le secteur, qui considère avec incertitude l’évolution actuelle de la pandémie et les mesures qui peuvent être prises par les autorités sanitaires au quotidien.

Jaume Saltó, président de la Commission Déléguée de la Fondation Fira de Lleida et de la Chambre de Commerce de Lleida, a expliqué que les employeurs de la Fondation Fira de Lleida ont conclu que, bien qu’ils atteignent 85 % de la surface d’exposition réservée pour l’été, l’incertitude causée par la situation sanitaire du secteur ne garantit pas une foire avec un contenu adéquat et une masse critique de visiteurs. Mme Saltó a expliqué que la situation sanitaire à ce jour suscite de nombreux doutes et que, face à un avenir proche incertain, de nombreuses entreprises ont fait preuve, la semaine dernière, de réticence à exposer.

M. Saltó a également regretté la perte de l’impact économique positif que la foire de Sant Miquel et Eurofruit génèrent sur le territoire, évalué à quelque 8 millions d’euros dans des secteurs aussi touchés que les services aux foires (montage de stands, sécurité, etc.) ; l’hôtellerie et la restauration, les transports et le commerce, entre autres.

En ce qui concerne l’organisation de l’édition de cette année, les représentants de la Fira de Lleida ont expliqué qu’au cours du premier semestre de l’année a eu lieu le travail commercial de la Fira de Lleida et la location d’espace par les entreprises (atteignant les 85% mentionnés ci-dessus), qui ont embauché avec le désir d’assister à la foire mais avec l’inconnu de l’évolution de la pandémie et de la situation réelle au mois de septembre. Le 22 juillet, le Plan territorial de la protection civile de Catalogne (Procicat) a approuvé un plan spécifique pour les foires. Au cours du mois d’août, la Fira de Lleida a travaillé sous la pression et dans l’incertitude pour trouver et contacter les fournisseurs de technologie qui leur permettraient de respecter la réglementation et de tenir la foire avec des garanties, et l’ensemble de l’événement a été redéfini et adapté au nouveau protocole.

Le 2 septembre, le plan du salon a été présenté à la Commission Déléguée de la Fira de Lleida et la célébration du salon a été approuvée avec les mesures adoptées pour garantir le respect de la réglementation de Procicat. La Commission a ensuite informé le secteur des caractéristiques de la nouvelle approche du salon, qui a exprimé ses inquiétudes et ses craintes quant à la situation actuelle et future de la pandémie et a remis en question la viabilité du salon avec les mesures requises par Procicat.

Les institutions membres du conseil d’administration de la Fira de Lleida rappellent que, précisément en raison de la situation économique générée par la pandémie de Covidien-19, un grand effort a été fait au cours de ces mois pour pouvoir organiser l’édition de Sant Miquel et d’Eurofruit de cette année avec les garanties maximales de sécurité, en considérant ces salons comme un levier de réactivation économique et de génération de confiance des entreprises, ainsi que comme un signe de retour progressif à la normalité. En ce sens, il était prévu de mettre en place un système de pointe avec Intelligence Artificielle pour assurer le respect et la traçabilité des mesures prévues dans le plan d’action Procicat et garantir la sécurité des visiteurs, des exposants et des organisateurs.

Activités techniques et professionnelles

D’autre part, la Fira de Lleida considère que, au-delà des limites de cette solution, il est conseillé de tenir la Fira de Sant Miquel dans ce format essentiellement numérique afin de maintenir au moins le rôle de plateforme de formation et d’information que le salon a eu pendant des décennies et “par respect” pour les entités qui ont travaillé ces derniers mois à l’organisation des activités techniques de cette édition.

Dans ce sens, le directeur général de la Fira de Lleida, Oriol Oró, a annoncé que diverses activités ont déjà été programmées en format numérique, qui peuvent être suivies en streaming, en interaction via le chat, et qui seront ensuite conservées sur le site web pour d’éventuelles consultations futures.

Il y aura également quelques événements en face à face, comme la visite de la mission commerciale biélorusse (avec des réunions d’affaires et une présentation commerciale). Dans cette visite de la délégation de l’ancienne République soviétique, il faut souligner l’incorporation de la prestigieuse entreprise productrice de tracteurs MTW, la cinquième en importance dans le monde dans son secteur, et qui est présentée “officiellement” à Lleida comme une porte d’entrée pour les commercialiser en Espagne et en Europe du Sud.

Le 49e prix du livre agricole et le 5e prix de l’article technique agricole seront également remis en personne. Ces prix, d’une valeur de 4 000 euros, sont organisés chaque année dans le cadre du salon de Lleida. L’événement aura lieu le 25 septembre. Les activités se dérouleront à La Llotja de Lleida et au siège de Magical Media.

La 66e édition de la foire agricole de Sant Miquel et la 35e édition de la foire Eurofruit auront lieu du 24 au 27 septembre.

La Foire de Sant Miquel revendique son rôle de moteur économique sans renoncer à la sécurité

Les organisateurs affirment que ce sera une référence pour le reste du monde de l’exposition

Il utilisera un système d’intelligence artificielle innovant pour détecter et contrôler en temps réel le respect des normes de prévention, d’atténuation et d’endiguement de l’épidémie

Cette édition s’adresse spécifiquement aux “visiteurs réellement intéressés par l’achat”

La Foire agricole de Sant Miquel et le salon Eurofruit ne peuvent renoncer à leur rôle de moteur économique, de dynamiseur économique et de point de rencontre des entreprises, ainsi qu’au rôle de référence pour des secteurs tels que l’agriculture, l’élevage et l’industrie automobile, garantissant à tout moment la sécurité sanitaire des personnes face à la menace du Covid-19. C’est ainsi que le maire de Lleida et président du conseil d’administration de la Fira de Lleida, Miquel Pueyo, a exprimé son opinion aujourd’hui, et il a fait le point sur la réunion de la commission déléguée de la Fondation Fira de Lleida en ce qui concerne la prochaine édition de Sant Miquel et Eurofruit. Pueyo a rappelé la valeur de toute action visant à relancer l’économie en ce moment, et a rappelé le grand impact économique que la foire a pour les secteurs participants et pour le territoire dans son ensemble.

Le maire a déclaré que le salon de Lleida, qui mettra en place cette année un système innovant d’intelligence artificielle pour assurer le respect des protocoles sanitaires, deviendra également un modèle pionnier qui sera suivi par d’autres salons dans le pays. Il convient de rappeler que la foire agricole aura lieu du 24 au 27 septembre au parc des expositions Fira de Lleida.

Le président de la province de Lleida, Joan Talarn, a souligné la responsabilité des institutions protectrices de la Fira de Lleida tant en termes de sécurité des citoyens que de promotion économique du territoire, soulignant également que cette édition de Sant Miquel et d’Eurofruit peut devenir un modèle à suivre pour le reste des foires de la province de Lleida.

Ramon Farré, délégué du gouvernement de Catalogne à Lleida, a souligné que les mesures de sécurité rigoureuses qui seront mises en place (contrôle de la capacité, utilisation de masques, distance sociale) seront associées à un contrôle de la traçabilité de toutes les personnes qui entrent dans la foire pour éviter la contagion en cas de détection d’un positif, et il a ajouté que les activités telles que les conférences techniques seront particulièrement contrôlées, “et beaucoup se feront même par voie télématique”.

“Une bonne nouvelle pour la ville, pour le tissu économique du territoire et pour le pays”. Jaume Saltó, président de la Chambre de commerce de Lleida, a déclaré que la célébration de la Foire agricole de Sant Miquel et d’Eurofruit marque un jalon dans le début de la reprise économique et qu’elle représente une grande opportunité commerciale pour les entreprises des secteurs représentés à la foire qui ont eu peu d’activité commerciale ces derniers mois.

Enfin, le directeur général de la Fira de Lleida, Oriol Oró, a expliqué les solutions pionnières d’intelligence artificielle qui seront appliquées à la Foire de Sant Miquel, avec un système de caméras vidéo qui surveillera les personnes entrant et sortant du parc des expositions et avertira automatiquement en temps réel lorsque les protocoles de capacité, de distance sociale, d’utilisation de masques, etc. ne seront pas respectés, afin que le personnel de sécurité puisse agir pour rectifier la situation.

M. Oró a ajouté qu’il s’agit d’un salon qui répond à différents secteurs économiques (machines et services agricoles, automobile, machines de génie civil, etc.) et que cette année “il s’adresse à des visiteurs qui sont vraiment intéressés par l’achat de plus qu’un public qui veut venir juste pour une promenade”.

Il convient de rappeler que le système de sécurité sanitaire qui sera installé à la foire consiste en une série de caméras dotées d’un système algorithmique sophistiqué, conçu pour détecter, gérer les alertes et avertir en temps réel les responsables de la foire, afin qu’ils puissent agir et garantir la protection des personnes lorsque les normes de sécurité de base ne sont pas respectées : distance sociale, jaugeage, utilisation de masques et contrôle de la température corporelle.

Lorsque le logiciel détecte qu’une des règles n’est pas respectée, il génère une alerte et envoie une notification aux responsables de la Fira de Lleida. Les travailleurs internes ou les employés identifiés par le système communiquent l’infraction et exécutent les actions pertinentes selon le protocole établi par les équipes et/ou les canaux de communication, mis en œuvre par le biais de messages push de l’application, de SMS ou d’e-mail, toujours aidés par le panneau de contrôle qui comprend la gestion de caméras pour les scènes et de cartes thermiques pour la visualisation par zones.

Ce logiciel, développé par AI.JUST, une spin-off de l’entreprise Just Digital basée à Lleida, est la première solution technologique, pionnière en Espagne, capable d’identifier pleinement et en temps réel les quatre principales normes de sécurité requises pour la prévention, l’atténuation et le confinement du Covid.

Nouvelles dans le domaine de l’irrigation à la foire de Sant Miquel – Eurofruit

Des systèmes contrôlés d’injection d’engrais, des sondes pour mesurer l’humidité du sol, des installations souterraines d’irrigation et de pompage solaire, entre autres, seront présentés

La foire agricole de Sant Miquel et le salon Eurofruit, qui aura lieu du 24 au 27 septembre, proposeront un large éventail de services et de nouveautés liés à l’irrigation. L’injection contrôlée d’engrais (azote) à partir du lisier dans l’irrigation, les sondes pour mesurer l’humidité souterraine, l’irrigation au goutte à goutte souterraine, le pompage solaire – tous ces systèmes appartenant à l’orbite de l’agriculture de précision – seront quelques-uns des protagonistes de l’édition de Sant Miquel et d’Eurofruit de cette année. Le secteur de l’irrigation sera représenté à l’événement par diverses entreprises spécialisées, dont R.S. Agrotécnica del Segrià, Ongrub Medi Ambient et Hidromatic Ponent, SL.

L’irrigation est un domaine de l’agriculture qui se professionnalise de plus en plus et qui a bénéficié ces dernières années de deux avancées génériques majeures, la technification et la mise en œuvre de l’efficacité énergétique. Le secteur a subi une transformation évidente, plus forte dans les grandes exploitations, qui font souvent l’objet d’investissements importants, et plus lente dans les petites et moyennes exploitations, où le matériel obsolète et l’obstacle du changement de génération rendent la modernisation difficile.

Hidromatic de Ponent présentera un programme d’injection de lisier dans les exploitations fruitières (précédemment développé dans le domaine des céréales), élaboré conjointement avec le ministère de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’alimentation, qui, en s’adaptant à la nouvelle réglementation, permet de remplacer la méthode traditionnelle d’épandage aléatoire de ces déchets organiques par une méthode de précision. Ainsi, grâce à un conductimètre, il est possible de calculer exactement la valeur fertilisante du lisier en azote et donc la quantité exacte appliquée dans chaque opération d’irrigation, en évitant l’excès ou le manque d’engrais (on ne parle plus de litres d’eau avec le lisier appliqué, mais de kilos d’azote introduits). Normalement, il est appliqué par irrigation par aspersion, bien que des tests soient actuellement effectués avec le système de goutte à goutte.

La société présentera également un système d’injection d’air dans les réservoirs pour oxygéner l’eau et prévenir l’eutrophisation (un processus de pollution causé principalement par le manque d’oxygène et l’excès de nutriments dans l’eau, avec pour conséquence la prolifération massive d’algues, l’accumulation de boues, etc.)

Pour sa part, l’entreprise Ongrub Medi Ambient présentera à Sant Miquel – Eurofruit des systèmes de contrôle à distance de l’irrigation par différents produits (via radio, câble unique ou GPRS) et à l’aide d’un ordinateur personnel. Grâce à une liaison avec un PC, il est possible d’avoir des informations spécifiques sur le système (historique, incidents, situation de l’irrigation, etc.) et de modifier les paramètres, les programmes, etc. Ces systèmes sont adaptés aux différents besoins des utilisateurs (qu’il s’agisse de communautés d’irrigation, de fermes ou de parcs et jardins) et pour tous les types d’irrigation (goutte à goutte, par aspersion, souterraine, etc.).

Ongrub travaille également dans le domaine des systèmes de pompage solaire appliqués à l’irrigation des fermes et a déjà installé environ 200 hectares.

R.S. Agrotécnica del Segrià présentera une grande variété de systèmes d’efficacité énergétique et d’automatisation appliqués à l’irrigation. Parmi les nouveautés, on peut citer les sondes pour mesurer l’humidité, qui enregistrent la disponibilité de l’eau dans le sous-sol et la facilité de la plante à l’absorber, et permettent ainsi de savoir combien et quand il est nécessaire d’irriguer. Les dossiers peuvent également être consultés à partir du téléphone portable avec une application spécifique. Il est évident que ce sont des systèmes qui recherchent également l’efficacité dans la consommation d’eau, puisqu’ils permettent d’appliquer la quantité strictement nécessaire à l’usine.

Ces dispositifs permettent d’ajuster la dose exacte d’eau nécessaire à la plante, considérant qu’une carence peut entraver la croissance de la plante (et du fruit ou de la graine), mais qu’un excès peut lui nuire puisqu’il entraîne les nutriments et affecte la qualité organoleptique du produit.

La société propose également des installations de pompage solaire “pratiques, efficaces et compétitives” adaptées à tous les types d’exploitations, des grandes exploitations aux petits vergers.

Le pompage solaire est un système qui recherche l’efficacité en extrayant ou en poussant l’eau à un endroit donné grâce à l’énergie solaire photovoltaïque – grâce à l’utilisation de panneaux solaires et d’un convertisseur qui permet d’utiliser l’énergie captée par les panneaux -, en remplaçant l’alimentation traditionnelle par le réseau électrique ou par des générateurs diesel, avec son coût économique correspondant en électricité ou en carburant.

En ce qui concerne l’irrigation souterraine au goutte-à-goutte, elle présente l’avantage de nécessiter moins de pression (environ la moitié) que l’irrigation par aspersion, d’économiser l’énergie et l’eau (car elle a moins de pertes), de ne pas gêner les machines travaillant en surface et de ne pas être endommagée par l’action des animaux. Mais en même temps, il a un coût d’installation plus élevé, une durée de vie plus longue, il est compliqué de détecter les pannes, il n’est pas réalisable pour tous les types de terrain et il nécessite une culture plus superficielle, car les tuyaux sont enterrés à faible profondeur.

La 66e édition de la foire agricole de Sant Miquel et la 35e édition de la foire Eurofruit se dérouleront du 24 au 27 septembre au parc des expositions de Lleida.

Conférences virtuelles et courses de drones à la foire de Sant Miquel – Eurofruit

L’association LleidaDrone présentera au salon des solutions de différentes entreprises pour aider à lutter contre la pandémie et se concentrera sur l’agriculture de précision

L’association LleidaDrone, basée dans le parc scientifique de Lleida, sera présente à la foire de Sant Miquel – Eurofruit de cette année avec une série d’activités largement axées sur la contribution de cette technologie à la lutte contre le Covid-19. Les propositions que LleidaDrone développera dans le cadre de la foire, adaptées aux circonstances sanitaires actuelles, auront comme deuxième fil conducteur l’agriculture de précision, dans la ligne des éditions précédentes. La 66e édition de la foire agricole de Sant Miquel et la 35e édition de la foire Eurofruit se dérouleront du 24 au 27 septembre.

Les 13èmes conférences professionnelles et amateurs de LleidaDrone auront cette année un format en ligne, et consisteront en une série de conférences préenregistrées qui seront présentées en streaming pendant la foire à tout le monde via Youtube et Facebook.

Les présentations montreront les dernières avancées dans le secteur des drones, en mettant l’accent sur deux sujets, les nouvelles applications spécifiques de ces dispositifs dans l’agriculture de précision et les nombreuses applications qui sont réalisées pour aider à la lutte contre le coronavirus, comme le nettoyage des espaces ouverts avec des systèmes d’irrigation de substances contre le virus et le contrôle de la capacité des plages et autres espaces susceptibles d’être encombrés avec des caméras et des systèmes d’intelligence artificielle.

En outre, LleidaDrone disposera d’un stand où elle exposera ses projets et d’un espace avec un réseau de vol de drones dans lequel des démonstrations continues seront faites tout au long de la foire, y compris des drones professionnels, des jouets et des drones de course. Entre autres activités, les pilotes de la LleidaDrone Racing Team feront des courses de démonstration.

Cette année, les activités avec les enfants, telles que le vol de drones ou le jeu avec le “Simulateur Pagès” ont été suspendues afin d’éviter d’éventuelles infections causées par le partage de matériel.

L’association LleidaDrone a été fondée en 2011 au parc scientifique et technologique de Lleida et a développé plus de 70 événements à Lleida, dans le reste de l’Espagne et dans plusieurs pays européens, toujours avec la philosophie d’offrir des activités à but non lucratif pour diffuser les projets et la technologie des drones.

Il convient de rappeler que la Foire de Sant Miquel et Eurofruit maintiennent un taux de contraction normal, actuellement supérieur à 75 %, étant donné que – malgré la crise sanitaire enregistrée cette année – les strictes mesures de sécurité que la Fira de Lleida mettra en œuvre et le fait que la Foire de Lleida est le premier grand événement agricole à se tenir cette année en Espagne, ont favorisé l’intérêt des exposants à assister à la foire.

Les secteurs représentés lors de ces deux manifestations sont les tracteurs, les machines agricoles, l’agriculture de précision, les équipements et services pour l’agriculture et l’élevage, les produits alimentaires locaux, l’industrie automobile, les services financiers et les assurances.